Objectif

Le prix Comiks est un prix littéraire qui distingue une bande dessinée nord-américaine (comics). Il est destiné aux jeunes de 11 à 18 ans et en est à sa première édition.

L’objectif du prix est de :

1/ Orienter les jeunes lecteurs de comics vers la découverte de comics de qualité

La bande dessinée moderne est née en Suisse avec Rodolphe Töpffer en 1827 et se développe internationalement à partir de 1840.

Comics est le terme utilisé aux États-Unis pour désigner la bande dessinée. Il provient du mot signifiant « comique » en anglais car les premières bandes dessinées publiées aux États-Unis étaient humoristiques. Cependant dans le monde francophone, le sens s’est restreint pour désigner spécifiquement la bande dessinée américaine.

Journey to the Gold Diggins by Jeremiah Saddlebags de James A. et Donald F. Read est en 1849 la première bande dessinée américaine.

Les comic strips sont de courtes bandes dessinées de quelques cases, s’étendant généralement sur une bande en semaine (daily strip), une page entière le week-end (sunday strip) et racontant le plus souvent une courte histoire humoristique, ou parfois une aventure, sous forme de feuilleton.

En 1933, la bande dessinée américaine connaît une nouvelle révolution avec l’apparition des comic books et en 1938 naît le premier super-héros, Superman.

Dans les années soixante, se développent les comics underground qui se caractérisent par leur liberté de ton volontiers provocatrice et un discours critique sur la société américaine (ex : Robert Crumb).

Viendront ensuite, dans les années 80, les comics alternatif qui deviennent le lieu de l’expression personnelle des auteurs (ex : Maus d’Art Spiegelman).

La sélection des comics qui concourent au prix permet d’orienter les lectures des jeunes vers des ouvrages dont le style, l’histoire, les personnages et les dialogues sont particulièrement exigeants.

2/ Amener les lecteurs amateurs de comicss à fréquenter les Centres de Documentation et d’information (CDI) ainsi que les bibliothèques et médiathèques

Les animateurs de ce prix dans les établissements sont les professeurs documentalistes, responsables des Centres de Documentation et d’Information (CDI) ou les bibliothécaires, responsables des bibliothèques et médiathèques. L’ensemble de l’animation se réalise en leur sein :
– Transmission de l’information
– Lecture ou prêt des ouvrages
– Suivi des fiches de lecture
– Echanges
– Vote

3/ Permettre aux jeunes d’acquérir un statut de lecteur de littérature

Il y a un avant et un après la participation à un prix littéraire. Cette participation permet aux jeunes lecteurs :
– d’émettre un avis structuré sur chaque ouvrage lu,
– d’améliorer leur expression orale et d’apprendre à convaincre les autres jurés lors des échanges et débats sur les ouvrages sélectionnés,
– d’avoir confiance en eux,
– d’être valorisés de participer à l’élection d’un prix littéraire international,
– d’être reconnu par les adultes.

4/ Compléter un fonds comics

Les titres acquis par l’établissement peuvent compléter un fonds comics.

Les séries les plus appréciées par les lecteurs pourront ensuite être suivies.

5/ Organiser des partenariats et des modules pédagogiques

Les animations autour du prix peuvent prendre la forme de : club lecture, exposition, défi lecture, émission radio, blog, journal, ateliers critique/dessin, venue animateur, visite librairie spécialisé, participation festival, …

Le partenariat avec d’autres établissements participants peut prendre la forme d’organisation commune de la venue d’animateur, du vote final avec débat préalable, etc …
La librairie l’ange bleu mettra à la disposition des établissements participants les coordonnées d’établissements proches qui organisent également le prix.